ETATS-UNIS

THE SETAI

 - Miami > Golf > Spa > Luxe
Au nord de Collins Avenue, au niveau de la 20ème rue, le Setai clôt de manière flamboyante la collection d’hôtels Art Déco installés sur South Beach. Il y a en fait deux Setai. Le bâtiment d’origine, l’ancien Vanderbilt du champion de boxe Jack Dempsey, inauguré en 1938, et la tour de 38 étages construite récemment au bord du Beach Walk, juste devant la plage. Deux architectures extérieures complètement opposées pour une ambiance intérieure identique.
Décors
Avec ses huit étages, l’ancien Dempsey Vanderbilt semble minuscule à côté de la tour de 38 étages qui domine les jardins et la plage. Si l’on aime l’esprit Art Déco préservé dans le lobby aussi bien que dans les chambres, il est difficile de résister à l’attrait des suites panoramiques installées dans la grande tour. Grâce à leurs vastes balcons, même celles qui sont situées sur les côtés du bâtiment offrent une vue exceptionnelle sur l’Atlantique. Quant à la déco, elle est tout simplement époustouflante. Dès la réception, vous voilà plongé dans une Asie revisitée version Miami. Les one-bedrooms suites sont de véritables appartements qui peuvent accueillir un couple avec un enfant. Sol en granite noir et bois précieux, mobilier balinais, cuisine américaine donnant dans le salon… le top du luxe. Les grandes baies vitrées sont une invitation à balayer du regard l’immense plage de Miami.
Carte des saveurs
Le restaurant et le bar semblent flotter au centre d’un bassin d’eau translucide. Confortablement installé, on peut, de ces plates-formes, observer l’affairement des cuisines. Dans l’assiette, uniquement des produits frais, pour une cuisine inspirée par les saveurs subtiles des quatre coins du globe, qui réjouit les papilles. Ici, le voyage prend tout son sens.
Détente évasion
Entre le Spa dédié à l’ayurvéda et la plage, les jardins du Setai abritent trois immenses piscines qui offrent autant de températures d’eau différentes. On y vient pour quelques minutes, bien décidé à piquer une tête dans l’océan au plus vite… et l’on se surprend à paresser sur les daybeds, puis à commander un rafraîchissement, et finalement un lunch complet que l’on savoure à l’ombre des hauts palmiers. C’est évident, le Setai diffuse un charme envoûtant.
Les compagnies aériennes